Le Centre d'Interprétation de l'Architecture et des Patrimoines prend forme

Le Centre d’Interprétation de l’Architecture et des Patrimoines est un équipement culturel qui devrait ouvrir en 2023. L'objectif est de sensibiliser, informer et former tous les publics à l’architecture et au patrimoine de Fougères.

Lieu d’information et de pédagogie, le CIAP’s s’adresse en priorité aux habitants de la ville et de la région, mais également aux touristes, francophones ou non. L'équipe d'architectes et de scénographes qui mèneront ce projet à bien d'ici 2023 a été choisie. D'une surface d’environ 880 m², le site choisi pour l’implantation du futur CIAP’s se situe au pied du château, entre les n°67 et 71 du boulevard Jacques-Faucheux. L'îlot regroupe trois bâtiments d’époques différentes : l’ancien hôtel du « Lion d’Or », la « maison de quartier » et l’ancienne école Raoul II, dans le secteur patrimonial remarquable (SPR). Cette localisation permettra bien sûr une connexion directe avec le château et une contribution à la mise en valeur de son environnement urbain mais aussi une grande proximité avec le projet de mandat à la carrière du rocher coupé.

Gros plan sur cet équipement culturel qui prendra place au pied du château, le long du boulevard Jacques-Faucheux.

Les enjeux du CIAP’s pour Fougères :

  • Une identité patrimoniale à préserver et à transmettre :

Fougères, ville millénaire située sur les Marches de Bretagne, possède un patrimoine très diversifié et de grande qualité. La conservation et la valorisation de ce patrimoine ont constitué depuis près de trois décennies un axe de travail des élus fougerais pour asseoir le développement durable de la ville. L’obtention du label Ville d’Art et d’Histoire dès 1985 et l’adoption d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Urbain en novembre 1988 sont des démarches de fond, témoignant de l’engagement de la Ville dans ses objectifs de protection et de valorisation du patrimoine.

  • Un enjeu de valorisation qui regroupe trois axes :

​- accroître le rayonnement scientifique et culturel : présenter au plus grand nombre l’histoire de Fougères et ses évolutions architecturales et urbaines à travers les siècles, faciliter la compréhension de la Ville, remettre en évidence les liens entre l’Histoire de Fougères et son Pays et valoriser les nouvelles technologies produites aujourd’hui à Fougères et les perspectives industrielles et technologiques du futur.

- valoriser les patrimoines matériels et immatériels : assurer la sauvegarde et la valorisation des patrimoines mobiliers, architecturaux et des patrimoines immatériels remarquables, notamment liés à la mémoire ouvrière et industrielle, capitaliser sur l’identité et la spécialisation industrielle de la Ville de Fougères.

- développer l'attractivité touristique : ce nouvel équipement, à la promesse de visite originale avec la création d’un espace d’interprétation et de valorisation vivant et attractif pour tous, doit être un nouveau levier du développement touristique et un outil opérationnel pour améliorer l’accueil et l’information des touristes.

Vue 3d du CIAP's.jpg

  • Une complémentarité avec le château :

En termes de services offerts aux publics, des espaces complémentaires à ceux existant au château seront aménagés au sein de cet équipement : des espaces d’accueil à géométrie variable, pour apporter des réponses confortables aux visiteurs lors les pics de fréquentation du château en haute saison, des ateliers pour les groupes scolaires, aptes à recevoir en instantané une soixantaine de jeunes.

En termes d’expériences de visite, les différences seront marquées. Dans le château (2 hectares), la perception est sensible, immédiate, et les espaces immersifs, scénographiés ou pas, sont nombreux. Dans le CIAP’s (salle d'exposition de 300 m²), la découverte de l’histoire de la ville passera par des maquettes, films, interactifs, jeux, iconographies…

En termes scientifiques, dans le musée, le patrimoine exceptionnel qu’est le château sera évoqué succinctement. C’est au château que les visiteurs découvriront de façon détaillée ses caractéristiques architecturales, ses successives transformations, et la vie qui s’y est déroulée au fil des siècles.

  • Une complémentarité avec la politique culturelle :

Lieu de mise en valeur des patrimoines fougerais, le CIAP’s sera aussi lieu de vie culturelle, où des manifestations temporaires prendront place (animations et rencontres ponctuelles; expositions temporaires; festivals thématiques). Le CIAP’s s’inscrit de façon naturelle dans la politique culturelle de la ville, en complémentarité avec les équipements existants (médiathèque, théâtre, musée de la Villéon…), ainsi que dans la politique touristique municipale. Ce lieu d'accueil et de culture sera complémentaire du pôle d’attraction majeur qu’est le château et des circuits proposés dans toute la ville. Les visiteurs pourront découvrir le CIAP’s avant d’avoir arpenté la ville et le château, ou après. L’endroit est imaginé pour inciter à des déambulations dans Fougères et le Pays de Fougères.

Hall d'entrée.jpg

 

  • Les services proposés sur l’ensemble du projet : un espace d’accueil et d’information : billetterie et boutique ; un espace d’exposition permanente ; un espace polyvalent mutualisable avec un espace d’exposition temporaire ; des ateliers pédagogiques ; un espace administratif (bureaux et espace de détente réservé au personnel) ; divers locaux de services et techniques nécessaires au bon fonctionnement de l’équipement.

Exposition permanente.jpg

  • La Gouvernance du projet :

L'ensemble du projet a été mené sous l'égide d'un comité de pilotage présidé par le maire de Fougères, dans lequel sont associés les services de la DRAC et l’Architecte des Bâtiments de France, ainsi que des élus municipaux et les services de la ville concernés. Après plusieurs phases de sélection, c'est le groupement In Extenso TCH, mandataire du marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage qui a été retenu. La partie architecturale et scénographique est confiée au groupement Projectiles.

La conception muséographique est assurée par Martine Thomas-Bourgneuf, muséographe indépendante, qui travaille pour ce projet en collaboration avec l’historien Julien Bachelier, enseignant à l’UBO pour le compte d’In Extenso TCH.  Un comité scientifique qui rassemble des universitaires de Bretagne, de Paris et de Lyon, est chargé de valider les orientations et les contenus muséographiques.

Calendrier prévisionnel :

Début Juillet 2021 : dépôt du permis de construire
Décembre 2021 à Juillet 2023 : travaux de rénovation et extension
Septembre 2023 : ouverture du CIAP’s