Contournement Nord de Fougères: la concertation se poursuit

La concertation publique pour le projet de contournement Nord de Fougères est lancée. Il s'agit d'informer et de recueillir tous les avis avant de choisir le tracé définitif. Vous avez jusqu'au 28 février pour réagir.

Le projet de contournement routier au Nord de Fougères, porté par le Département d'Ille-et-Vilaine, Fougères Agglomération et Couesnon Marches de Bretagne, entre dans sa phase de concertation publique, jusqu'au 28 février 2021.

Il s'agit à la fois d'informer au mieux l'ensemble des habitants du territoire concerné et de recueillir l'avis des usagers, des partenaires institutionnels ou associatifs, avant de choisir le tracé définitif. L'avis du public est attendu sur l'opportunité globale du projet et de la création d'itinéraires cyclables, les différents scénarios proposés (il y en a six), les effets sur le territoire à prendre en compte et les opportunités pour améliorer les déplacements.

Parmi ces scénarios: la variante 0 prévoit de ne rien changer; les autres variantes vont de 3,7 km pour la plus courte, par le quartier des Cotterêts, jusqu'à 7,9 km, en passant par Saint-Germain-en-Coglès. De nombreux critères sont pris en compte: la préservation du cadre de vie des riverains, les ressources en eau, la protection des milieux naturels (faune et flore), la pollution de l'air et l'impact sur les terres agricoles.

Cinq communes sont concernées: Fougères, Lécousse, Romagné, Laignelet et Saint-Germain-en-Coglès.

Des panneaux d'information sont consultables, ainsi que le dossier complet, à l'accueil de l'Hôtel de ville. Vous pouvez aussi consulter la page https://www.ille-et-vilaine.fr/contour-fougeres

Pour vous exprimer, vous pouvez remplir un formulaire disponible également à l'accueil de l'Hôtel de ville ou écrire à l'adresse courriel dédiée:  ContourFougeres@ille-et-vilaine.fr

Des ateliers participatifs destinés aux associations, aux acteurs économiques, aux exploitants agricoles et aux citoyens sont programmés; un premier atelier a eu lieu le 2 février avec les associations environnementales: Bretagne Ecologie, la Passiflore, Eau et Rivières de Bretagne, la Fédération française de randonnée pédestre...  

Une réunion publique est programmée vendredi 19 février, à 18 heures, en visioconférence. 

Pour y participer, vous trouverez ci-dessous le lien d’accès: https://ille-et-vilaine.webex.com/ille-et-vilaine/j.php?MTID=m495484f5b5317d1417b4f66dd1ff46e7

Après cette consultation, des études approfondies seront effectuées pour mesurer de façon précise les différents impacts et définir le tracé final du contournement nord qui sera à nouveau soumis à une concertation publique.

Le maire de Fougères, Louis Feuvrier, s'est exprimé sur ce projet dans un communiqué. "Ce dossier, précise t'il, a été lancé en 2017 suite à la décision du SCOT de 2010. Il a fait l’objet périodiquement d’expression publique, en particulier dans la presse. Cette nouvelle voie sera particulièrement utile pour faciliter l’accès des habitants du territoire de Louvigné et des communes environnantes à la future gare ferroviaire. Ne rien faire, c’est affaiblir le développement et l’attractivité de notre territoire ainsi que la dynamique que nous connaissons depuis plusieurs années".

Selon le maire, ce projet est essentiel pour:

  • poursuivre le désenclavement du pays de Fougères, favoriser son développement et son attractivité
  • encourager l’installation d’activités économiques et d’entreprises au nord de Fougères et sur le territoire de Louvigné/Saint Georges de Reintembault, et favoriser l’accès aux services et aux entreprises de l’agglomération fougeraise
  • assurer la sécurité et améliorer la qualité de vie de toutes celles et tous ceux qui habitent sur Lécousse et le secteur Nord de Fougères
  • développer les mobilités bas-carbone sur ces espaces urbains en réaménageant les boulevards concernés, en réalisant des liaisons cyclables et en renforçant le maillage avec les voies vertes. De plus la réalisation de ce contournement facilitera l’accès des habitants de tout ce secteur géographique à la future gare ferroviaire.